Bruce Wayne

– Tout est là, Maître Bruce, dit Alfred en déposant une pile de dossiers et de feuilles devant l’ordinateur sur lequel Bruce Wayne s’affairait.

Cela faisait des heures que les deux hommes rassemblaient un nombre incalculable de documents divers dans la Batcave.

– Merci Alfred. J’ai fini de récupérer tous les docs informatiques et leurs sauvegardes. En quelques clics tout sera effacé.

Bruce soupira et s’enfonça dans son fauteuil, tandis qu’Alfred préparait un bûcher de fortune.

– Vous êtes sûr de vous, Monsieur ?
– Oui, répondit Bruce en se redressant. Vous connaissez ma passion pour les symboles. Détruire tout ça en est un. Je dois lâcher prise par rapport à cette quête vaine. 30 ans. 30 ans ont passé. J’ai remué ciel et terre, j’ai utilisé tous les moyens légaux ou non à ma disposition et je ne sais toujours pas qui a tué mes parents.

Alfred s’approcha et posa une main sur l’épaule de son protégé.

– Si je peux me permettre, Bruce, ce n’est pas plus mal. Dieu seul sait ce que vous auriez fait si vous l’aviez découvert quand vous étiez… Disons très en colère. Comme vous le dites si bien, cette quête est vaine. Lâcher prise, oui et n’oubliez pas que la plus belle façon d’honorer vos parents est de faire tout votre possible pour que personne ne vive ce que vous avez vécu.

Bruce se leva pour faire face à son fidèle ami qui continua :

– Vous aimez répéter que vous êtes la nuit, la vengeance, ou je ne sais quoi d’autre qui permet de vous la jouer gros dur devant les criminels. Alors que dans le fond, ce qui vous importe c’est de protéger les innocents, comme vous auriez aimé qu’on vous protège.
Et comme la famille que j’ai choisie me protège depuis que la mienne m’a été enlevée.

L’émotion était palpable. Rarement Alfred avait senti Bruce aussi vulnérable.

– Il est temps, dit ce dernier en se rasseyant et en reprenant le contrôle de sa souris.

Après avoir effacé tous les fichiers concernant le meurtre de ses parents, il se dirigea vers le bûcher pour y jeter tous les papiers qu’Alfred lui tendait.

Partage pliz, ça me ferait fort plaisir.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑